Santé

Trois conditions sont nécessaires simultanément pour pouvoir se maintenir en bonne santé :

 

- que l'énergie soit suffisante et équilibrée, sinon manque d'enthousiasme, burn-out...

- qu'elle soit de bonne qualité sinon colère, frustrations...

- qu'elle circule et soit dynamique

 

Et dans le même temps, nous laissons l'énergie s'échapper:

 

- par notre système reproducteur

- par nos émotions négatives

- en tournant constamment nos sens vers l'extérieur

 

La médecine chinoise, elle, se base sur ce triptyque et compte 8 piliers fondamentaux. Il s'agit des règles à observer afin de préserver la santé: 

 

- Savoir manger

- Savoir bouger

- Savoir respirer
- Savoir éliminer

- Savoir se reposer

- Savoir faire l’amour

- Savoir maîtriser son esprit

- Savoir se conformer aux cycles de la nature

 

Ainsi, par le respect du triptyque fondamental et par la compréhension et la pratique des 8 piliers, un Homme peut se maintenir équilibré et en harmonie.

Des méthodes comme le Yoga, les massages à but non-thérapeutique, la réflexologie plantaire et la naturopathie s'inscrivent parfaitement dans cette prise en compte globale de la Santé.

 

Tout individu, selon la définition de la santé produite par l’O.M.S., doit pouvoir accéder à «un état complet de bien-être physique, mental et social» et la santé ne consiste «pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité». La santé est un état (alors que la maladie est une réaction).

 

Selon la Naturopathie, la santé est plus qu’un patrimoine, mais un équilibre dynamique exprimant la libre circulation de la vie sur tous les plans de l’être (physique, énergétique, psychique, social et environnemental) et un état d’harmonie se traduisant par une réelle sensation de bien-être tant physiologique que psychologique.

 

Cet état suppose un «capital santé» correctement géré qui permet d’optimiser les capacités d’homéostasie, de défense et d’auto-régénération permanente de l’organisme. Le «bilan vital» pratiqué par les Praticiens de Santé Naturopathes (P.S.N.) n’a rien à voir avec le diagnostic de la maladie, ni avec les «bilans de santé» médicaux (examens paracliniques ou check up) qui caractérisent en fait un état ou un degré de pathogénicité et qui n’évaluent en rien la vitalité et la capacité réactionnelle d’autoguérison, véritable reflet global du «capital santé» d’un individu.

Ce bilan vital n’est enseigné ni pratiqué dans aucune autre discipline que la Naturopathie. La conception naturopathique énonce 5 lois qui unissent la santé et la vie:

 

- La santé est la condition normale et naturelle de tous les êtres vivants, car cette capacité est inhérente à la vie.

-  La nature tend spontanément vers une harmonie (homéostasie pour le corps humain) et refuse tout déséquilibre.

- La propriété fondamentale de la vie est l’auto-préservation: toute perturbation fonctionnelle tend naturellement à retourner vers son état d’origine en usant d’un procédé vital d’auto-défense, dénommé maladie (ou pathologie), laquelle est un processus de purification de l’organisme tout entier et une tentative de retour spontané à la santé.

- C’est la même énergie vitale qui préside à la pérennité du passé (phénomène de l’hérédité), à l’affirmation du présent (croissance, auto-défense, auto-guérison), et à la survie dans l’avenir (processus d’adaptation).

-  Etre en bonne santé, c’est obéir aux lois de la Nature et de la Vie, enfreindre ces lois, c’est devenir malade; guérir, c’est éliminer les causes de la maladie.

 

On peut lire notamment dans le Rapport du Conseil Economique et Social, une définition : «L’éducation pour la santé est l’un des moyens de la prévention dont elle revêt le double aspect, individuel, en améliorant la qualité de vie de chacun, et collectif, en étant susceptible de limiter à terme le besoin de soins»

NOTE IMPORTANTE

 

Le naturopathe :

- ne se substitut en aucun cas à votre médecin

- effectue une anamnèse et non un diagnostique

- propose des conseils et ne fait pas d'ordonnance

- n'a en aucun cas le droit de modifier une prescription médicale

- n'a en aucun cas le droit de faire des substitutions médicamenteuses par des produits naturels

- ne fournit aucun document pouvant être assimilé à une facture de soins médicaux donnant lieu à un remboursement pour un organisme de Sécurité Sociale

Nicolas BOURSEUL - 2019

  • YouTube - Black Circle
  • b-facebook
  • b-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now